weather icon 12°C
Heure locale

L’aéroport international de Victoria est situé sur les terres du peuple W̱SÁNEĆ, dont les relations historiques avec le territoire se poursuivent encore aujourd’hui.

À l’origine, cette zone abritait une prairie de chênes de Garry prospère qui soutenait un écosystème riche et diversifié, comprenant des prairies, des bois et des champs de fleurs sauvages qui devenaient violets chaque printemps lorsque les camas fleurissaient. Cette terre revêtait et revêt toujours une importance particulière pour le peuple WSÁNEĆ.

Nous sommes déterminés à renforcer nos relations avec la Première nation Tseycum (W̱SIKEM), la Première nation Tsartlip (W̱JOȽEȽP), la Première nation Tsawout (SȾÁUTW̱) et la Première nation Pauquachin (BOḰEĆEN) en trouvant des possibilités de partenariat significatif dans les opérations courantes et les développements futurs de l’aéroport.

Les deux dernières années ont été déterminantes pour l’aéroport international de Victoria dans la poursuite de son engagement en faveur de la réconciliation avec les indigènes. Pour nous, cela s’est traduit par une révision de nos pratiques d’approvisionnement, de nos processus de recrutement et d’embauche, des possibilités de formation culturelle indigène pour le personnel de l’aéroport, et par la recherche de plus grandes possibilités de création de lieux W̱SÁNEĆ sur l’ensemble des terrains et du terminal de l’aéroport. Alors que les discussions avec les communautés W̱SÁNEĆ se poursuivent, nous nous engageons à réfléchir à l’appel à l’action n° 92 de Vérité et Réconciliation et à trouver des moyens significatifs de mettre la réconciliation en action.

back to top